virtualisation docker par container

Virtualisation Docker par container : pourquoi l’intégrer ?

La virtualisation Docker par container permet de simplifier l’administation de plateformes Linux. Docker est donc une plateforme opensource de gestion de virtualisation.

Docker est une interface haut niveau pour LXC, CGroups et diverses fonctionnalités du noyau Linux ainsi qu’un dépôts de partage d’images.

En quoi Docker peut s’intégrer dans nos plateformes ?

Virtualisation Docker par container : une intégration continue

Docker s’intègre facilement avec des outils d’intégrations continues comme Jenkins.

Cette intégration consiste à produire des environnements complets, temporaires et indépendants avant l’exécution des tests fonctionnels.

Chaque test pouvant ainsi se faire dans des environnements conformes au besoin de l’application et des versions de la production puis être détruit après ceux-ci.

Plateforme de développement, QA :

Docker peut fonctionner avec un système de dépôts d’images versionnées privées.

Ce mécanisme peut être utilisé pour produire des environnements de développement et de QA pour différentes versions d’une application.

Chaque développeur et/ou qualiticien peut alors rapidement déployer sur son poste, un environnement complet pour l’application et la version sur laquelle il va travailler.

Les environnements ainsi créés sont dans des espaces indépendants. On peut alors rapidement passer d’une version de l’application et de son environnement à un autre.

Cette agilité dans les créations d’environnements de travail permet de réduire le temps de démarrage des phases de QA et de développement.

Déploiement de plateformes de production :

La simplicité de création d’instances d’applications peut aussi être utilisée pour faciliter les déploiements d’applications en production. Ou encore pour une application « scalable », de lui allouer de nouvelles ressources lorsque la sollicitation de l’application augmente.

Avantages :

  • Simplicité de déploiement d’environnements,
  • Utilisation des outils du noyau Linux.

Inconvénients :

  • Gère uniquement le serveur local, pas de notion de cluster,
  • Sécurité moindre qu’en paravirtualisation ou virtualisation totale.

Prenez connaissance des offres Syloé

Consultez nos offres de virtualisation et d’hébergement et contactez nous pour plus d’information concernant la virtualisation Docker par container.

4 réflexions au sujet de « Virtualisation Docker par container : pourquoi l’intégrer ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *