puits de logs

Tout savoir sur les puits de logs

Avec la complexité croissante des infrastructures IT des entreprises et l’explosion des données qu’elles génèrent, sous forme de journaux de logs, il devient essentiel de pouvoir mettre en place une stratégie de centralisation des logs afin d’en simplifier la gestion. La première étape consiste à créer un puits de logs réunissant et uniformisant toutes les données dans un seul endroit.

Qu’est-ce qu’un puits de logs ? 

Les logs sont des informations particulières créées par les différentes composantes d’une infrastructure informatique (machines, applications, systèmes, réseaux, etc.). 

Ils permettent de suivre le fonctionnement de l’infrastructure en dressant un historique complet et détaillé de toute l’activité de celle-ci. Démarrage, exécution d’instructions, échecs d’opération, accès ou tentatives d’accès, tout est enregistré ! 

Des informations cruciales qui assurent la performance et la protection de l’infrastructure et aident à mettre en place les bonnes actions de correction ou maintenance, en cas de besoin.

Pour permettre leur exploitation, les logs sont stockés dans des fichiers spécifiques qui sont généralement facilement accessibles. Le problème se pose cependant quand nous avons affaire avec une architecture complexe, composée de dizaines ou centaines d’entités (serveurs, applications, systèmes, etc.). Chaque élément disposant de ses propres logs, leur gestion devient rapidement fastidieuse, voire impossible. La solution consiste alors à mettre en place un puits de logs.

Il s’agit de collecter, selon des règles précises et avec des outils spécialisés et automatisés, les logs d’une infrastructure et de les stocker dans un espace commun, en vue de les exploiter plus tard. 

Les puits de logs ont plusieurs avantages :

  • Ils permettent de stocker tous les logs dans un seul endroit, économisant ainsi temps, efforts et ressources informatiques.
  • Ils filtrent les logs pour ne retenir que les plus pertinents.
  • Ayant subi un traitement particulier dans la collecte, les données dans le puits sont converties en informations structurées et utiles, au lieu de fichiers bruts inexploitables.
  • Réunir les logs dans un seul endroit simplifie le suivi et monitoring en temps réel de l’activité.

Mais il faut savoir que les puits de logs viennent aussi avec leurs contraintes. 

  • La contrainte légale : la collecte et le stockage des données peuvent être soumis à des lois ou réglementations spécifiques comme la RGPD. Les enjeux étant énormes, il est crucial de bien se renseigner sur les lois en vigueur en vue de s’assurer de leur respect.
  • La gestion des droits d’accès : il est crucial de garder les données des logs exactes et transparentes pour comprendre les origines des problèmes qui surviennent et savoir quel utilisateur a réalisé quelle action. Les utilisateurs de puits ne doivent en aucun cas pouvoir altérer les informations, compte tenu de leur caractère sensible.

    Il est ainsi primordial que les droits d’accès aux informations du puits soient fixés selon des règles strictes, en accord avec les responsabilités de chaque utilisateur.

Quelques outils pour mettre en place un puits de logs

  • Graylog
graylog - logiciel puits de logs

C’est l’un des outils de management de logs les plus réputés. Graylog permet de collecter, filtrer et analyser les logs. Il peut, entre autres, chercher et identifier des menaces sécuritaires et alerter automatiquement l’utilisateur.

L’outil est open source, mais existe aussi en version entreprise pour des besoins plus sophistiqués.

  • Logstash
logstash - outils centralisation logs

Faisant partie de l’Elastic Stack, Logstash est un outil open source de collecte des logs qui permet de créer de gigantesques puits de logs depuis plusieurs sources de données. Il offre aussi la possibilité de filtrer et transformer les données non structurées pour en faciliter l’exploitation.

  • Fluented
fluented - outils puits de logs

Équipés d’une panoplie d’extensions, Fluented à la capacité de collecter les données de presque n’importe quel environnement, pour ensuite les structurer et créer un puits pour alimenter une plateforme d’analytics avec data.

Développé avec Ruby, Fluented est complètement open source et extrêmement populaire. Parmi ses plus prestigieux utilisateurs, on retrouve, entre autres, Microsoft et Atlassian.

  • Syslog-ng
syslog - outil open source logs

Initialement développé pour traiter les fichiers de données de format syslog, l’outil s’est développé pour supporter d’autres formats de logs comme les données SQL ou encore NoSQL.

Syslog permet de collecter et classer les logs efficacement, ce qui a fait du lui la référence de l’industrie pendant des années. Développé en langage C, le logiciel est extrêmement extensible et peut être enrichi avec des plugins personnalisés développés en C, Python, Java et d’autres langues encore.

Quel rôle pour le puits de logs dans la centralisation ? 

Comme nous l’avons découvert ensemble plus tôt dans l’article, les infrastructures informatiques modernes donnent lieu à une énorme quantité de données et souvent dans des formats différents, sous forme de fichiers logs. 

L’analyse de ces fichiers est cruciale pour le suivi de l’état de santé du SI, mais la complexité de ce dernier rend la tâche presque impossible.

La centralisation des logs est une solution qui permet non seulement de réunir ces logs dans un même endroit, mais de les analyser, traiter, effectuer des recherches avancées, créer et visualiser des insights, et même de mettre en place des alertes pour répondre à des événements spécifiques.

Il s’agit d’un processus à plusieurs dimensions, au niveau duquel la mise en place d’un puits de logs joue un rôle central. Il permet en effet de stocker, transformer et structurer des données de formats différents et provenant de diverses sources, selon des règles bien définies pour garantir leur homogénéité et pertinence.

Les données transformées deviennent plus compréhensibles. Elles sont ensuite indexées pour faciliter leur recherche, suite à laquelle elles sont synthétisées et présentées sur des dashboards personnalisables selon les besoins.

Il existe beaucoup d’outils pour réaliser les différentes  opérations nécessaires à la centralisation des logs. Elasticsearch, Logstash et Kibana sont quelques-uns des plus reconnus et fiables. 

Ensemble, ces logiciels constituent ce qu’on appelle Elastic Stack (ELK), soit une des solutions les plus complètes sur le marché pour collecter, indexer, rechercher et visualiser les informations relatives aux logs.

Vous pouvez en savoir plus sur la centralisation des logs avec Elastic Stack dans cet article.

Pour tous les avantages qu’elle offre, la centralisation des logs est considérée comme l’une des armes les plus efficaces dans l’arsenal technologique d’une équipe Devops. C’est pour cette raison que nous l’avons intégrée dans notre usine logicielle Devops, qui regroupe tous les outils dont vous aurez besoin pour mettre en place des processus robustes, agiles et évolutifs.

Faites-vous accompagner par un expert !

Vous souhaitez centraliser vos logs, faire un audit Devops ou mettre en place un processus Devops sur mesure et optimiser l’architecture technique de votre système d’information ? Contactez l’un de nos experts, il vous conseillera et vous accompagnera dans toutes les étapes de votre projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *