cloud computing avantages et solutions - syloe blog

Les avantages et les topologies du cloud computing

Le cloud computing est un environnement extrêmement flexible qui offre, via Internet, un accès à des ressources informatiques extensibles (réseaux, serveurs, stockage, applications et services).

cloud computing avantages et solutions - Syloe Blog

Cloud Computing : quels sont les avantages ?

  • La possibilité de déployer et de rendre disponibles des applications majeures et des environnements de travail de manière immédiate;
  • Partager des données;
  • La possibilité de créer une plateforme virtuelle en un temps record avec une architecture sur mesure;
  • Un accès libre et ouvert au client, qui peut établir sa connexion de n’importe où
  • Accès simplifié, effectué via un simple navigateur web;
  • Les machines et réseaux sont virtuels, cela permet ainsi de réduction les coûts.

cloud computing schéma

Les types de clouds : privés, publics et hybrides

Selon les besoins de l’entreprise et des utilisateurs, il existe trois types de Cloud Computing :

    • Les clouds privés

Ce type de cloud est créé et géré en interne pour les besoins d’une entreprise.
Les serveurs hébergeant les services sont localisés au sein de l’entreprise accessible à travers un réseau sécurisé, interne et fermé.
Ce sera à vous de choisir la solution de cloud computing vous souhaitez mettre en œuvre ( Openstack ou CloudStack) en fonction de vos besoins et de vos équipements existants. Si vous intégrez la méthodologie Devops, cette étape est primordiale pour la suite de votre projet.

    • Les clouds publics

Ce type de cloud est créé par un organisme spécialisé qui met à disposition ses infrastructures, ses ressources pour des entreprises aussi multiples que variées. Ainsi, ces entreprises consommatrices de services utilisent et payent à la demande des services dont elles ont besoin. Le fournisseur garantit une disponibilité et une qualité de service à travers un contrat signé avec le client.

    • Les clouds hybrides

Ce type de Cloud combine les Clouds public et privé. On peut ainsi déporter ses applications vers un Cloud public qui consommera des données stockées et exposées dans un cloud privé; ou bien faire communiquer deux applications hébergées dans deux cloud privés distincts; ou encore, consommer plusieurs services hébergés dans des clouds publics différents.

types de cloud privés, publics, hybride - syloe blog

Les différentes topologies du cloud Computing

topologies du cloud computing

IAAS (Infrastructure as a service)

Il permet de mettre en œuvre une infrastructure virtuelle (serveur, couches de virtualisation, stockage, réseaux) . Le client va pouvoir se connecter à sa machine virtuelle et va pouvoir héberger des systèmes d’exploitation des serveurs et des logiciels applicatifs. Cela permettra à l’entreprise de s’affranchir complètement de l’achat et de la gestion d’un parc matériel. Tout doit donc être « cloud-ready » (Amazon, Numergy, OpenStack…).

PAAS (Platform as a Service)

Il permet de mettre en œuvre une plateforme d’exécution de logiciels et d’applications, sur laquelle l’entreprise utilisatrice pourra y installer, configurer et y utiliser les applications voulues. Vous pouvez trouver ce type de Cloud chez AWS, Microsoft Azur, Bluemix, OVH, Gandi…

SAAS (Software as a Service)

Il permet de rendre accessible une application aux utilisateurs finaux en mode “service” (exécuter une application à distance). C’est un modèle de déploiement d’application dans lequel le fournisseur loue une application clé en main à ses clients en tant que service et à la demande. Il n’y a alors plus lieu de facturer le coût d’une licence logicielle.
De cette façon, l’utilisateur final n’a plus besoin d’installer le logiciel, le maintenir, ou encore de le mettre à jour (Zendesk, Microsoft Office 365, Slack, Adobe Creative Cloud, JIRA Service Desk, etc. ).

DaaS (Desktop as a Service)

Il permet au client d’avoir accès à un véritable bureau virtuel en ligne, accessible à partir de n’importe quel matériel connecté. Toutes les ressources de l’utilisateur (système d’exploitation, logiciels bureautiques, données personnelles…) sont stockées chez le fournisseur.

Demande de devis Syloé

Les solutions existantes du cloud computing

Il y a plusieurs solutions possibles pour mettre en place un Cloud, mais les deux plus grandes sur le marché sont OpenStack et CloudStack, qui sont des solutions open source.
En effet, les deux solutions vous offrent sensiblement les mêmes services, avec tout de même des différences structurelles. Elles ont toutes les deux leur propre API.
Openstatck étant plus supporté par les constructeurs que CloudStack.

CloudStack

logo apache cloudstack - syloe blog

C’est une solution qui appartient à Citrix sous licence Apache 2.
L’installation de CloudStack est assez simplifiée il suffit de deux VMs, une pour le serveur de gestion et l’autre agit pour l’infrastructure cloud

Quelques caractéristiques :

  • La gestion des serveurs
  • Création des zones de sécurité dans les différentes régions
  • Bare Metal hosts : RedHat, CentOS, Fedora et Ubuntu
  • La prise en charge de plusieurs hyperviseurs, Citrix XenServer, KVM, VMware vSphere, Hyper-V
  • La prise en charge de plusieurs types de réseaux : Vlan, Openflow, Contrôle Centralisé SDN
  • Compatibilité API : AWS, Vcloud
  • Gestion des ressources par une interface Web

OpenStack

Conçu pour la gestion et la création d’énormes groupes de serveurs privés virtuels dans un environnement de cloud computing. Il a été initialement développé par Rackspace et la NASA. Plus de 500 entreprises ont rejoint le projet : c’est l’un des modèles les plus populaires.

Les avantages:

  • La prise en charge des Hyperviseur Xen et KVM
  • La gestion des images des machines virtuelles
  • Un niveau de sécurité élevé avec un service de détection d’intrusion et un pare-feu intégré
  • Contrôleur SDN
  • La prise en charge de plusieurs hyperviseurs, LXC, KVM, VMwarev ESX/ESXi, Hyper-V, Xen
  • Fonctionnalité d’équilibrage de charges
  • Compatibilité API : Amazon EC2 et Google Compute Engine
  • Soutenu par les grands constructeurs tels que IBM,DELL et HP

L’architecture de Openstack est modulaire et repose sur différents composants qui ont tous un rôle bien défini (Computing, Networking SDN, Block Storage, Identity, Image, Dashboard, Telemetry, etc.).

openstack platform - syloe blog

Que peut apporter de plus OpenStack ?

  • Automatisation et contrôle des ressources
  • Automatisation de la gestion du réseau virtuel distribué Neutron
  • Sauvegarde et gestion des documents en cloud pour les différents clients
  • Fournir des machines avec les applications souhaitées aux clients
  • Partage des fichiers en interne
  • Fournir des applications qui seront exécutées sur le cloud

Toutes les fonctionnalités sont accessibles via une API.

cloud computing openstack - syloe blog

Quelle solution de cloud computing choisir ?

Choisir une solution open source repose sur plusieurs critères, chaque entreprise doit étudier minutieusement chaque solutions  :

  • Choix de l’hyperviseur,
  • Meilleure prise en charge des serveurs,
  • L’équilibrage de charge,
  • La compatibilité API,
  • La sécurité de l’infrastructure,
  • La portabilité,
  • Etc.

Le choix doit se porter sur une solution qui permet une automatisation complète tout en apportant de l’agilité. La tendance depuis quelques années se tourne vers les réseaux distribués (SDN) amenant vers des Cloud distribués (DCN Distributed Cloud Networking ) hybrides.

Fort de nos infrastructures depuis plus de 15 ans, chez Syloe nous vous conseillons, quel que soit votre projet. Contactez-nous pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *