éviter les pièges du devops - Syloe Blog

Éviter les pièges du Devops : 5 conseils pour une adoption réussie

En juin 2017, Logz.io a réalisé son étude annuelle, le DevOps Pulse. Plus de 700 ingénieurs, administrateurs système à travers le monde ont participé à l’étude. Cette étude est axée sur la compréhension de l’utilisation, de l’adoption du DevOps, de sa culture et de son succès. Voici quelques conclusions intéressantes  :

  • Environ la moitié des entreprises interrogées ont adopté ou sont encore dans le processus pour adopter le DevOps
  • Les difficultés de l’adoption du DevOps sont liées aux réticences à modifier et changer la structure et les processus de l’entreprise actuellement en place.
  • Le principal problème est le manque de ressources (temps et expertise)
  • La qualité des produits s’est généralement améliorée et de manière significative
  • Les employés ont l’impression d’être oppressés, ce qui peut entrainer un risque de « burnout » et d’épuisement professionnel.

Il semble que l’adoption de DevOps se heurte exactement aux mêmes problèmes que tout autre changement de paradigme mis en place au cours des dernières décennies : dysfonctionnements organisationnels. Bien que la technologie elle-même soit prometteuse et largement efficace une fois introduite, cela nécessite un remaniement complet des processus Dev et Ops actuels.

Découvrez 5 astuces pour une adoption réussie de la culture, de l’infrastructure et des procédures dans une entreprise pour éviter les pièges du Devops.

Éviter les pièges du Devops : voici quelques pièges courants

Il s’avère que l’adoption de DevOps n’est pas différente de tout autre changement structurel, les pièges les plus courants étant les mêmes :

  • Les responsabilités de l’équipe et du contributeur individuel ne sont pas clairement définies, laissant les intervenants deviner qui font quoi et à quel moment
  • Les contributeurs ne sont pas correctement formés aux outils et aux processus
  • La communication entre les équipes n’est pas adaptée aux nouveaux processus et outils

Comment éviter les pièges du Devops ? 5 conseils pour une adoption réussie

avoid common pitfalls when adopting DevOps - éviter les pièges du Devops - Syloe blog

Découvrez 5 conseils ci-dessous pour éviter les pièges du devops.

1. Impliquer toutes les équipes

Avoir des administrateurs système ou des développeurs, configurer un serveur Gitlab intégré avec Mattermost, Ansible, Docker/Kubernetes et quelques templates gitlab-ci.yml est une bonne chose. Cependant, cela ne va pas améliorer la qualité de votre produit ou bien de réduire le « Time-To-Market ».

Les outils seuls ne seront pas efficaces, il faut communiquer avec vos équipes et de les impliquer dès le début du projet afin d’aller dans la même direction tout en suivant la stratégie de l’entreprise.

Ici l’objectif est aussi de constituer une équipe dévops dédiée pour favoriser la collaboration.

2. Définir clairement les rôles et les responsabilités

Vous pouvez maintenant définir un plan d’action, les processus ainsi que l’architecture Devops à mettre en place. L’un des principaux défis consiste à décider quels seront les différents rôles et responsabilités de chaque personnes impliquées au projet. Cela est valable tant pour les ressources physiques que technologiques.

En termes de responsabilités et de rôles clés du DevOps, il est préférable de laisser le développeur s’occuper de ce qu’il fait le mieux : développement et gestion du code (compilation / création / test) et laisser les OPs (opérateurs systèmes) gérer l’infrastructure (systèmes / ressources / intégration / déploiement).

3. Choisir un projet

Une fois que tout le monde a une idée sur son rôle dans le processus DevOps et qu’une infrastructure DevOps est en place, choisissez un projet pilote.

Fixez-vous des objectifs réalistes et réalisables. Lors du développement de votre projet, vous devez chercher à optimiser l’existant. Par exemple, les playbooks Ansible devront être peaufinés, les Gitlab Runners mis à niveau, les scénarios Jmeter devront être améliorés. Cela va permettre de vous préparer et mettre en place tous les mécanismes et processus de déploiements automatisés.

Demande de devis Syloé

4. Restez à l’écart de la production

Même lorsque tout semble correct et que tout semble bien fonctionner dans les branches Dev et Test, ne déployer automatiquement en production que lorsque tout a été vérifié en termes de workflow et de sécurité. En effet, les processus automatisés mis en place peuvent masquer la complexité de l’ensemble. Il est préférable d’avoir un peu de retard sur la livraison d’un projet que de découvrir que des modifications sur le code nécessitent plus de ressources que prévu.

avoid common pitfalls when adopting DevOps - éviter les pièges du Devops - Syloe blog
Source : Slideshare Petecheslock

5. Mettre en œuvre la Supervision

La supervision des applications web est un élément crucial à intégrer dans vos processus Devops. En effet, il faut qu’un système puisse vous alerter lorsque votre infrastructure rencontre des charges importantes. De même, lorsque vos applications rencontrent des problèmes de disponibilité par exemple.

D’autant plus qu’avec tous les processus de validations des conteneurs de test dans le cloud, la réallocation dynamique des ressources, la création de « snapshot » mis en place, cela nécessite un système de supervision efficace.

Enfin, il faut savoir que même si un processus Devops est bien défini et que le processus de déploiement automatisé en place fonctionne, il est difficile de prévoir les possibles failles ou défaillances de l’application ou de l’infrastructure. C’est pourquoi il faut définir des métriques Devops, les suivre et les mesurer afin de mener votre approche Devops avec succès.

Contactez-nous pour éviter les pièges du Devops !

Chez Syloe, nous vous accompagnons et co-construisons avec vous votre processus Devops. Contactez-nous pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *