diriger une entreprise en télétravail

Diriger une entreprise 100% en télétravail

Il y a un peu plus d’un an, Syloé rejoignait l’hébergeur DRI. Un an plus tard, le constat est sans appel : c’est une heureuse complémentarité ! 

Pourtant, cela aurait pu être compliqué. Au-delà d’être deux entreprises distinctes, Syloé et DRI fonctionnent quasi à 100% en télétravail, et cela depuis des années. 

Ce type de fonctionnement, que beaucoup de sociétés ont expérimenté dernièrement du fait de la crise sanitaire, à son lot d’avantages et d’inconvénients. Mais alors, comment diriger efficacement une entreprise qui est 100% ou presque en télétravail ? 

Gaël Brisson, dirigeant de DRI, s’est prêté au jeu de répondre à cette question lors de son interview pour DOT, animée par Reda Jamil, dirigeant de l’agence Araoo

Quelques mots sur DRI

logo DRI

Gaël Brisson est à la fois un mordu de voile et un entrepreneur dans l’âme, qui préfère évoluer dans des projets à taille humaine. Depuis les années 2000, il a développé, revendu et acquis plusieurs sociétés. 

En 2014, alors qu’il est à la tête de Pentasonic, il fait l’acquisition de DRI (Digital Rural Informatique), un hébergeur green infogéré. 

En 2016, il cède Pentasonic au groupe Scriba pour pouvoir se dégager davantage de temps opérationnel pour DRI, ainsi que pour des projets associatifs et autres projets annexes tels que la création de nouvelles petites structures ou encore l’accompagnement de dirigeants dans l’entrepreunariat. 

En 2019, DRI rachète Syloé. 

DRI a pour volonté de devenir l’hébergeur green de référence en France, et pour cela toutes les équipes en interne travaillent et se mobilisent pour être les plus responsables possible dans leurs agissements. Toutes les pratiques et outils internes sont également tournés vers une consommation plus responsable. 

Que ce soit en essayant d’être les plus neutres possible en émissions carbones, grâce à un partenariat avec Ecotree depuis 2018, en privilégiant des data centers green (dont un sans climatisation artificielle). 

Cela passe également par la mise à disposition, auprès des clients, d’outils moins énergivores, en termes d’hébergement, pour qu’ils développent mieux leurs applications en consommant le moins de ressources possible. 

À côté de cela, DRI souhaite aller au plus près des besoins et des applications de ses clients, avec une démarche Devops de conseil auprès d’eux et des outils associés pour que les applications puissent être intégrées sur les environnements DRI ou sur des cloud externes, de façon automatisée et agile pour les équipes internes.

L’avenir on le voit bien, souriant et vert 

Gaël Brisson 

Diriger une entreprise 100% en télétravail: comment faire ? 

Au moment où il acquiert DRI, l’équipe compte 7 personnes, toutes en télétravail à 100%. Il décide de conserver ce mode d’organisation, bien qu’il ne soit pas particulièrement familiarisé avec. À ce jour, l’équipe compte près de 35 collaborateurs et le télétravail est toujours le maître mot !  

Mais comment réussir à piloter une entreprise dont le mode de fonctionnement est opposé à celui qu’on a connu jusqu’alors ? Quels sont les facteurs clés à prendre en compte ? Quelles sont les bonnes pratiques à mettre en place pour diriger une entreprise en télétravail ? Petit tour d’horizon de l’avis de Gaël sur le sujet.

Gérer l’humain 

L’une des plus grosses difficultés que rencontre n’importe quelle société, quel que soit son mode de fonctionnement, est la gestion de l’humain. Et le télétravail ne déroge pas à cette règle. 

Comment garder le contact, créer une cohésion d’équipe, savoir si l’un des membres de l’équipe va bien ou non, si tout le monde se trouve à des endroits différents ? Selon Gaël, pour diriger une entreprise en télétravail, il est indispensable de savoir s’adapter pour créer et garder un lien

Et cela passe notamment par l’utilisation d’outils tels que le chat, qui permet de communiquer facilement, de savoir qui est en ligne, qui fait quoi, etc. Cela amène de la vie, on sait que nous avons nos collègues “à côté de soi” même si physiquement ils ne sont pas présents. On sait alors que nous ne sommes pas tout seul derrière son écran, à travailler. Qu’on fait partie d’une équipe, d’un ensemble

La visio permet également de renforcer ce lien social. Elle offre la possibilité d’organiser des réunions avec toute l’équipe de temps en temps et des réunions en duo ou trio plusieurs fois par jour.

diriger une entrepise en télétravail

Au-delà des outils, il est aussi question de management. Comment gérer et manager des équipes avec lesquelles nous ne sommes pas en contact physique direct ? 

Le management en télétravail demande d’être plus attentif qu’en présentiel, car il est souvent plus compliqué de savoir si quelqu’un va bien par chat ou mal. 

Percevoir si les gens vont bien ou non en télétravail nécessite de ne pas hésiter à prendre le téléphone ou faire des visios de temps en temps, de communiquer via le chat ou tout autre outil. Le but est d’essayer de garder le contact, le lien. De le faire en équipe, mais également en individuel. 

La difficulté est de sentir comment tourne l’entreprise et comment vont les personnes qui la composent, et cela nécessite une certaine ouverture d’esprit, selon Gaël. 

Il est également primordial, dans la mesure du possible, de se voir en équipe. Que ce soit par le biais de séminaires ou autres réunions. 

Télétravail ne veut pas dire zéro déplacement

Gaël Brisson 

La productivité 

La crainte de beaucoup de dirigeants, et qui peut être un frein à la mise en place du télétravail, est le manque de productivité. Le fait de ne pas être ensemble au sein d’une même structure peut amener à se demander si les collaborateurs travaillent réellement, s’ils travaillent moins que d’ordinaire, s’ils avaient été sur site, etc. 

Pour Gaël, une société qui propose du télétravail doit faire confiance à ses collaborateurs. Le télétravail a un objectif important pour les collaborateurs concernés : réussir à harmoniser vie professionnelle et vie privée. 

Cela implique un emploi du temps plus ou moins modulable, sans horaires stricts et précis, tout en assurant le service au client, en organisant les roulements et le présentiel en ligne. 

Pour diriger une entreprise en télétravail, il faut se faire confiance, dans un sens comme dans l’autre : c’est du donnant-donnant. 

Côté client

Comment les clients perçoivent-ils le télétravail ? Est-ce un frein ? 

Actuellement, DRI est transparent avec ses clients sur le fait que chacun des collaborateurs est en télétravail. Et cela ne les inquiète pas le moins du monde, car les résultats sont présents.

À savoir que DRI a un plan de continuité natif : tous les collaborateurs sont répartis aux 4 coins de la France, ce qui pour un hébergeur est un super argument, car bien qu’en télétravail, DRI est au plus proche de ses clients.

L’idée est donc de pouvoir assurer un service d’aussi bonne, voire de meilleure qualité qu’une entreprise « classique », lorsque l’on souhaite diriger une entreprise en télétravail. Ne pas avoir de bureau fixe et physique à proprement parlé, notamment lorsque l’on travail dans le secteur du digital, ne semble pas être un frein pour les clients. La question peut alors se poser pour les entreprises qui sont en dehors de ce secteur…

Pour finir…

Ce que vous venez de lire n’est qu’une partie de ce que Gaël a pu dire lors de son interview, concernant le fait de diriger une entreprise en télétravail.

Vous voulez en savoir plus ? Cela tombe très bien ! Nous ne vous avons présenté qu’une petite partie de l’interview de Gaël. Nous vous invitons donc à écouter le podcast dans son intégralité pour en découvrir davantage sur DRI, ses ambitions, son fonctionnement et son avenir.

Et sachez qu’une exclusivité se trouve à la fin de celui-ci, qui pourrait vous donner des envies de changements…. Bonne écoute !

Retrouvez également le podcast de Gaël sur Spotify,Google Podcast et Apple Podcast.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *